Retour à la page d'accueil
Présentation
— Des calcaires riches en organismes marins datés du Miocène (Burdigalien) reposent en discordance sur des calcaires du Crétacé inférieur (Hauterivien) formant des couches redressées (chaîne des Costes). La présence d'un conglomérat à la base de cette formation et la richesse en organismes traduit un milieu marin peu profond : la discordance observée est la signature d'une transgression marine sur un relief plissé (chaîne des Costes), puis érodé.

— Le flanc Nord et le flanc Sud de la chaîne des Costes sont affectés par une surface d’érosion percée de trous de pholades ultérieurement remplis de sédiments lors des transgressions marines au cours du Miocène.
- Sur le flanc Nord, la surface d'érosion est recouverte par des dépôts lors d'une transgression au Burdigalien (interprétation).
- Sur le flanc Sud, la surface d'érosion est affectée par une seconde transgression au Langhien-Serravalien (interprétation).


Pour plus d'informations, consulter le site Chaîne des Costes.
Accès
Localiser avec Google Maps
Carte géologique
• 02/2009 • Les auteurs • Les sources documentaires Aide
 Page précédente  Haut de page  Page suivante